Santé

10 Signification de la contraction de la lèvre supérieure selon la médecine, ce n'est pas mystique

Non seulement les yeux ou les mains tremblent, mais vous avez peut-être aussi senti les lèvres trembler. Des contractions peuvent survenir sur la lèvre inférieure ou la lèvre supérieure. Malheureusement, les contractions de la lèvre supérieure sont souvent associées à des mythes. Il existe un mythe qui dit que les contractions de la lèvre supérieure sont le signe d'une querelle imminente, certains interprètent cette condition comme un signe qu'ils recevront de la nourriture sous forme de nourriture. Bien qu'il existe divers problèmes de santé qui sous-tendent ces contractions des lèvres. Et alors?

Causes de contraction de la lèvre supérieure

Les contractions des lèvres, y compris la lèvre supérieure, se produisent lorsqu'il y a un mouvement rapide ou une sensation de tremblement dans les lèvres. Cette condition est le résultat d'une mauvaise communication entre les nerfs des lèvres et les muscles qu'ils contrôlent. Les lèvres contractées peuvent être ennuyeuses et difficiles à ignorer. Les contractions des lèvres ne sont généralement pas une maladie grave. Cette condition peut être causée par des habitudes quotidiennes. Cependant, ces contractions peuvent être le signe d'un état plus grave. Les causes possibles des contractions de la lèvre supérieure sont les suivantes :
  • Stress et fatigue

Un stress et une fatigue extrêmes peuvent provoquer des contractions de la lèvre supérieure. Lorsque le corps est soumis à une pression constante, les muscles du visage peuvent se contracter, provoquant des contractions.
  • Excès de caféine

La caféine est une substance que l'on trouve couramment dans le café et le thé. Consommer trop de caféine peut provoquer des contractions des lèvres qui peuvent s'accompagner d'autres symptômes, tels que des mictions fréquentes, de la nervosité, des battements cardiaques anormaux, de l'insomnie, des douleurs à l'estomac et autres. Vous pouvez rencontrer cette condition si vous buvez plus de trois tasses de café par jour.
  • Carence en potassium

Le potassium est nécessaire pour transporter correctement les signaux nerveux du cerveau dans tout le corps. Par conséquent, un manque de potassium peut provoquer des contractions musculaires n'importe où, y compris la lèvre supérieure.
  • Consommation de drogues et d'alcool

La consommation de drogues et d'alcool peut endommager les nerfs et affecter les fonctions cérébrales. Consommer de la drogue ou de l'alcool en grande quantité et à long terme peut provoquer des spasmes des muscles faciaux qui déclenchent des contractions de la lèvre supérieure.
  • Traumatisme

Les contractions de la lèvre supérieure peuvent également être causées par un traumatisme. Une blessure au tronc cérébral peut endommager le nerf facial, provoquant des contractions musculaires autour du visage, y compris les lèvres.
  • Certains médicaments

Certains médicaments, tels que les stéroïdes et les œstrogènes, peuvent provoquer des effets secondaires sous forme de contractions musculaires, et les muscles des lèvres ne font pas exception. Si cela vous met mal à l'aise, parlez à votre médecin de la possibilité de changer de médicament.
  • Déséquilibre hormonal

Les déséquilibres hormonaux qui surviennent en raison de l'âge ou de certaines conditions, telles que l'hypoparathyroïdie, peuvent déclencher des contractions des lèvres. Les personnes atteintes d'hypoparathyroïdie ont de faibles taux d'hormones parathyroïdiennes. Non seulement provoque des contractions musculaires, mais la maladie peut également provoquer une faiblesse musculaire et une perte de cheveux.
  • La paralysie de Bell

La paralysie de Bell peut affaiblir ou paralyser les muscles du visage. Les symptômes qui apparaissent peuvent varier, mais certaines personnes peuvent ressentir des contractions des lèvres. La cause exacte de la paralysie de Bell n'est pas connue, mais les experts pensent qu'elle est liée au virus de l'herpès buccal.
  • syndrôme de Tourette

Le syndrome de Gilles de la Tourette est un trouble du système nerveux cérébral qui provoque des mouvements répétitifs dans n'importe quelle partie du corps. L'un des symptômes pouvant survenir dans ce trouble, à savoir les contractions des lèvres. La cause exacte du syndrome de Tourette n'est pas connue avec certitude, mais on pense qu'elle est liée à des facteurs génétiques et environnementaux.
  • maladie de la SLA

La sclérose latérale amyotrophique (SLA) est une maladie du cerveau qui affecte les nerfs et la moelle épinière. Au fil du temps, cette maladie peut aggraver l'état corporel d'une personne. L'un des premiers symptômes de cette maladie est la contraction. [[Article associé]]

Surmonter la contraction de la lèvre supérieure

Afin de traiter les contractions de la lèvre supérieure, vous devez vous attaquer à la cause. Il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour aider à arrêter les contractions des lèvres, notamment :
  • Réduisez ou évitez la consommation de caféine en ne buvant pas de café ou d'autres apports contenant de la caféine.
  • Réduisez ou arrêtez de consommer de l'alcool et évitez les drogues.
  • Mangez plus d'aliments riches en potassium, comme les bananes, les épinards, les avocats et le brocoli.
  • Faites un massage doux sur les lèvres à l'aide de vos doigts avec un chiffon chaud.
  • Changer les médicaments qui provoquent des contractions des lèvres, mais avant de le faire, assurez-vous de consulter un médecin.
  • Faites du yoga, de la méditation et dormez suffisamment pour éviter la fatigue et le stress qui peuvent déclencher des contractions
  • Les injections de Botox peuvent affaiblir les muscles qui subissent des contractions, ce qui peut aider à réduire l'apparition de contractions. Les injections de Botox sont destinées si vous ressentez des contractions musculaires sévères, par exemple dans le cas du syndrome de Gilles de la Tourette.
La plupart des contractions de la lèvre supérieure disparaîtront en quelques secondes ou minutes. Cependant, si cela ne disparaît pas, s'aggrave ou s'accompagne d'autres symptômes, vous devriez consulter votre médecin. Le médecin établira un diagnostic et déterminera le traitement adapté à votre état.