Santé

Des picotements aux orteils, cela pourrait être un signe de diabète ou de problèmes nerveux

L'engourdissement du gros orteil peut être quelque chose qui dure un certain temps après avoir été dans la même position pendant trop longtemps, ou un symptôme d'une maladie chronique. Les picotements dans le pouce peuvent être dus à un problème avec les nerfs du pied ou à un signe de neuropathie diabétique. Si le picotement du gros orteil ne se produit que quelques instants, cela signifie qu'il n'y a pas de problème. Mais il y a des moments où le picotement du gros orteil s'accompagne d'autres plaintes. Lorsque cela se produit, consultez immédiatement un expert médical. [[Article associé]]

Quand faut-il remarquer un picotement aux orteils ?

Certaines personnes peuvent ressentir des picotements au gros orteil ainsi que d'autres plaintes. De plus, il y a plusieurs conditions qui font que le picotement du gros orteil ne doit pas être sous-estimé, à savoir :
  • A récemment subi une blessure à la tête
  • Des picotements surviennent soudainement
  • Les picotements se propagent rapidement
  • Se sentir faible
  • Je ne peux pas me concentrer
  • Difficile de parler
  • Grand mal de tête
Pour savoir exactement ce qui fait picoter le gros orteil lorsqu'il y a d'autres plaintes, consultez immédiatement un médecin. Dites-moi ce qui s'est passé récemment et les petites choses que vous ressentez.

Picotements aux orteils, quels sont les symptômes ?

Plusieurs conditions médicales peuvent provoquer des picotements au gros orteil. Plus le diagnostic est précis, plus le traitement de cette affection sera précis et rapide. Voici quelques conditions médicales qui peuvent survenir avec des symptômes de picotements au gros orteil :

1. Diabète

Des niveaux élevés de sucre et de graisse dans le sang peuvent endommager les cellules nerveuses. Le terme médical pour cela est la neuropathie diabétique, parfois en plus des picotements des gros orteils, elle s'accompagne également de picotements aux mains. Lorsque le diabète affecte les pieds ou les mains, il est appelé neuropathie périphérique. Au moins la moitié des personnes atteintes de diabète en font l'expérience. En plus des picotements aux orteils, d'autres plaintes ressenties par les patients diabétiques sont une sensation de soif ou de faim très importante, une vision floue, une fréquence accrue des mictions et des plaies qui mettent du temps à cicatriser.

2. Le phénomène de Raynaud

Avez-vous déjà remarqué que vos doigts paraissent bleutés lorsqu'il fait trop froid ? Il pourrait s'agir d'une cyanose due au phénomène de Raynaud. Le flux sanguin vers le bout des doigts devient plus lent en raison de l'air froid ou même du stress. Si cela dure un certain temps, ne vous inquiétez pas. Mais faites attention si le phénomène de Raynaud se produit en conjonction avec d'autres plaintes telles que des douleurs articulaires et des rougeurs.

3. Syndrome de Guillain-Barré

La prochaine cause de picotements au gros orteil pourrait être un trouble du système immunitaire tel que le syndrome de Guillain-Barré. Chez les personnes atteintes, le système immunitaire attaque en fait les cellules nerveuses, de sorte qu'elles sont susceptibles de provoquer un engourdissement des orteils. Le syndrome de Guillain-Barré se propage généralement du bas du corps vers le haut. Les personnes atteintes sentent également que les jambes s'affaiblissent et s'étendent à la partie supérieure du corps, ont des difficultés à bouger le visage et des difficultés à respirer. Le syndrome de Guillain-Barré est une maladie rare et grave.

4. Métatarsalgie

Des problèmes avec les os du pied, à savoir la métatarsalgie, peuvent également provoquer des picotements du gros orteil. Les causes sont nombreuses, allant de la forme des pieds d'une personne ou des activités qui exercent une pression excessive sur les pieds comme les coureurs de longue distance. Les personnes en surpoids peuvent également en faire l'expérience. En plus des picotements aux orteils, d'autres plaintes peuvent prendre la forme de pieds endoloris. Mais il n'y a pas lieu de s'inquiéter car cette condition peut être surmontée par vous-même en changeant de chaussures ou en donnant un sac de glace.

5. Le névrome de Morton

Lorsqu'il y a un épaississement du tissu autour du nerf du gros orteil, il s'agit du névrome de Morton. La pression sur les nerfs peut provoquer des douleurs dans la plante des pieds et des picotements dans le gros orteil. L'utilisation de mauvaises chaussures ou une activité excessive peut déclencher l'apparition du névrome de Morton.

6. Vascularite

Un autre déclencheur pour un gros orteil picotant est la vascularite. La vascularite est une inflammation des vaisseaux sanguins, y compris les veines des orteils. Les patients atteints de vascularite ressentiront de la douleur et le gros orteil deviendra engourdi.

7. Excès d'alcool

Les personnes qui consomment trop d'alcool sont également sujettes à des douleurs et des picotements au niveau du gros orteil. Le terme médical est neuropathie alcoolique. Cela se produit parce que les cellules nerveuses ont été endommagées par une consommation excessive d'alcool. Le surmonter peut être en réduisant ou même en ne consommant pas du tout d'alcool pour restaurer la santé du corps.

8. Maladie de Charcot-Marie-Tooth

Inspirée par les noms de trois de ses inventeurs, la maladie de Charcot-Marie-Tooth fait que les personnes atteintes ressentent une fonction nerveuse plus faible. Certaines des plaintes courantes sont une faiblesse des muscles des jambes, des difficultés à se tenir debout, une instabilité lors de la marche et, bien sûr, des picotements aux orteils.

9. Hernie discale

Un autre déclencheur de picotement des orteils est hernie discale à savoir l'état du coussin élastique entre les os dans le dos subit un déplacement de sorte que les nerfs sont pincés. Non seulement provoque des douleurs aux fesses, hernie discale Il provoque également des picotements du gros orteil. Si les picotements dans votre gros orteil font partie d'un symptôme d'un problème médical ou d'un autre problème, votre médecin procédera à un examen physique. Si elle est liée à des convulsions ou accident vasculaire cérébralVous avez également besoin d'un scanner ou d'une IRM. Non seulement cela, le médecin examinera également la forme du pied de manière approfondie, notamment en testant la réponse nerveuse à plusieurs stimuli différents. Si les picotements du gros orteil sont des activités très perturbantes, ne tardez pas à en découvrir la cause.