Santé

Le syndrome du piriforme, une maladie qui provoque des douleurs dans les fesses

Avez-vous déjà ressenti des douleurs qui partent des fesses et descendent jusqu'aux jambes ? Il pourrait s'agir d'un syndrome piriforme. Le syndrome du piriforme est un trouble neuromusculaire qui survient lorsque le muscle piriforme appuie sur le nerf sciatique. Pour ceux d'entre vous qui ont éprouvé des douleurs qui irradient des fesses aux jambes, identifiez les causes, les symptômes, le traitement et la prévention du syndrome piriforme.

Quelle est la cause du syndrome piriforme?

Comme mentionné précédemment, la principale cause du syndrome piriforme est la compression du nerf sciatique par le muscle piriforme. Le muscle piriforme est un muscle en forme de bande situé dans les fesses, près du sommet de l'articulation de la hanche. Ce muscle est très important pour la performance du corps humain. En effet, le muscle piriforme stabilise le mouvement de l'articulation de la hanche et soulève ou fait pivoter votre cuisse lorsque vous marchez. Non seulement cela, les causes du syndrome piriforme varient également, telles que:
  • Exercice excessif
  • Assis trop longtemps
  • Soulever des objets lourds trop souvent
  • Faire une haute montée
Pendant ce temps, certains types de blessures peuvent également être à l'origine du syndrome piriforme. Les blessures courantes qui en sont la cause comprennent les chutes, les accidents de véhicules et les collisions physiques pendant le sport.

Quels sont les symptômes du syndrome piriforme ?

Avez-vous déjà entendu parler d'une maladie appelée sciatique ? Cette maladie provoque une douleur qui irradie des fesses à une jambe. La sciatique est le principal symptôme du syndrome piriforme. Cependant, la sciatique n'est pas le seul symptôme du syndrome piriforme. Voici d'autres symptômes du syndrome du piriforme, auxquels vous devez également faire attention :
  • L'apparition d'engourdissements et de picotements dans les fesses à l'arrière des jambes
  • Difficile de s'asseoir confortablement
  • Douleur qui s'aggrave en position assise
  • Douleur qui s'aggrave avec l'activité
Attention, en cas de syndrome piriforme déjà sévère, la personne atteinte devient difficile voire incapable d'effectuer les activités quotidiennes, comme s'asseoir devant un ordinateur, conduire une voiture pendant longtemps.

Qui est à risque de syndrome piriforme?

Toute personne qui reste souvent assise pendant de longues périodes, comme les employés de bureau assis devant un ordinateur portable, est à risque de syndrome piriforme. Les personnes qui aiment faire une activité à plusieurs reprises, comme lorsqu'elles font de l'exercice dans un gymnase, courent également le risque de développer le syndrome du piriforme.

Comment diagnostiquer le syndrome piriforme?

Douleur dans les fesses due au syndrome piriforme Lorsque la douleur dans les fesses et l'arrière des jambes est insupportable, c'est un signe que vous devriez consulter un médecin. À l'hôpital, votre médecin peut diagnostiquer le syndrome piriforme en vous posant des questions sur vos antécédents médicaux, vos symptômes et toutes les causes « invitantes » du syndrome piriforme. Le médecin vous posera également des questions sur vos antécédents d'accidents détaillés, comme avoir été impliqué dans un accident de voiture ou de moto, ou des blessures sportives. En outre, le médecin peut également vous demander de subir un examen physique. Lorsque vous ressentez une douleur dans n'importe quelle partie du corps, informez immédiatement le médecin. Pour être encore plus sûr, le médecin vous recommandera de vous soumettre à des examens complémentaires tels que : IRM ou tomodensitométrie, pour voir la cause de la douleur dans les fesses et l'arrière des jambes. Il se peut que la douleur soit causée par l'arthrite ou des nerfs pincés. Si le syndrome piriforme en est la cause, votre médecin effectuera un diagnostic plus approfondi pour déterminer la gravité de la maladie.

Le syndrome du piriforme est-il traitable ?

Le premier "remède" pour le syndrome piriforme est d'éviter toutes ses causes. Par exemple, le syndrome piriforme est causé par une position assise prolongée ou un exercice intense, évitez donc certaines de ces activités pour le moment. Les médecins vous suggéreront généralement de faire un certain type d'exercice qui peut soulager la douleur. Non seulement cela, le médecin peut également recommander des médicaments anti-inflammatoires, des relaxants musculaires ou des injections de corticostéroïdes pour soulager la douleur. Si certains des traitements ci-dessus ne fonctionnent pas, votre médecin peut recommander une intervention chirurgicale pour couper le muscle piriforme, afin que le nerf sciatique ne soit plus comprimé. Cependant, il est rare que le syndrome piriforme soit «résolu» avec des options chirurgicales.

Peut-on prévenir le syndrome piriforme ?

Allez-y doucement, le syndrome piriforme peut certainement être évité. Comment l'éviter est assez simple, comme s'échauffer ou ne pas se forcer à faire une activité physique. Le syndrome du piriforme peut être prévenu par :
  • Échauffez-vous avant de courir ou d'autres activités sportives
  • Ne vous forcez pas à faire des mouvements sportifs. Faites le mouvement lentement au début. Si vous êtes compétent, augmentez l'intensité
  • Évitez de courir sur des routes inégales
  • Habituez-vous à ne pas rester assis trop longtemps. Si effectivement votre travail nécessite de rester assis devant un ordinateur portable toute la journée, restez debout ou marchez de temps en temps.
[[article-lié]] Prévenir le syndrome du piriforme est beaucoup plus facile que le traiter. Par conséquent, ne laissez pas le syndrome du piriforme attaquer, et vous ne faites que prendre des mesures pour le prévenir. Dorénavant, aimez votre corps en étant souvent actif.