Santé

Reconnaître la cause des faibles taux d'éosinophiles lors d'un test sanguin

Un faible taux d'éosinophiles ou une éosinopénie peuvent être un signe que quelque chose se passe dans le corps. Il y a deux causes principales de faibles taux d'éosinophiles à rechercher. Explorons les causes des faibles taux d'éosinophiles et leurs niveaux normaux.

La fonction des éosinophiles dans le corps

Avant d'en savoir plus sur les causes des faibles taux d'éosinophiles, il est bon de savoir d'abord ce que sont les éosinophiles. Les éosinophiles sont l'un des cinq types de globules blancs, qui fonctionnent pour combattre diverses infections dans le corps. Si le niveau d'éosinophiles est faible, la fonction du système immunitaire du corps sera perturbée. La fonction éosinophile comprend plusieurs facteurs, tels que le mouvement vers la zone enflammée, des substances qui piègent, tuent les cellules, une activité antiparasitaire et bactéricide, facilitent les réactions allergiques immédiates et modulent la réponse inflammatoire.

Causes des faibles taux d'éosinophiles dans le sang

Il y a deux causes principales de faible taux d'éosinophiles à surveiller, à savoir l'abus d'alcool et la production excessive de cortisol (hormone du stress). Ce qui suit est une explication de la raison pour laquelle les deux peuvent causer de faibles éosinophiles.

1. Abus d'alcool

L'abus d'alcool entraîne non seulement un faible taux d'éosinophiles, mais abaisse également les niveaux d'autres globules blancs. Lorsque les niveaux d'éosinophiles et d'autres globules blancs diminuent, la fonction du système immunitaire du corps pour combattre l'infection sera perturbée.

2. Production excessive de l'hormone cortisol

Une production excessive de l'hormone cortisol peut entraîner un faible taux d'éosinophiles. Généralement, une production excessive de l'hormone cortisol peut être causée par le syndrome de Cushing. Le syndrome de Cushing, également connu sous le nom d'hypercortisolisme, peut amener une personne à ressentir des niveaux élevés d'hormone cortisol sur une longue période de temps. Cela peut être causé par l'utilisation de médicaments corticostéroïdes. En plus des deux causes ci-dessus, une personne peut également ressentir un faible taux d'éosinophiles au réveil. Parce que les faibles niveaux d'éosinophiles sont courants le matin. Pendant ce temps, la nuit, les niveaux d'éosinophiles augmenteront. S'il n'est pas prouvé que l'abus d'alcool ou la production excessive de l'hormone cortisol sont le « coupable » de la diminution des niveaux d'éosinophiles, alors on peut en conclure que les faibles niveaux d'éosinophiles que vous ressentez sont normaux ou ne vous inquiétez pas. Cependant, si de faibles niveaux d'éosinophiles s'accompagnent d'une diminution des niveaux d'autres globules blancs, vous devriez vous inquiéter. Parce que cela peut être le signe d'un problème avec la moelle osseuse.

De faibles niveaux d'éosinophiles sont associés aux symptômes du COVID-19

Les éosinophiles sont des leucocytes circulants et vivant dans les tissus qui ont de puissants effets pro-inflammatoires dans un certain nombre de maladies. Il a également été démontré que les éosinophiles ont une variété d'autres fonctions, y compris la régulation immunitaire et l'activité antivirale. Une étude a montré que l'absence du nombre d'éosinophiles dans le CBC (numération formule sanguine) peut aider au diagnostic précoce de COVID-19. Ensuite, dans une autre étude du NCBI, il a également été constaté que l'éosinopénie (faible taux d'éosinophiles) peut être associée à une insuffisance respiratoire aiguë lors d'une infection par le syndrome respiratoire aigu sévère, y compris le coronavirus et l'agent causal du COVID-19. Néanmoins, l'éosinopénie associée au COVID-19 est probablement un phénomène secondaire et ne contribue pas directement à l'évolution de la maladie.

Comment connaître les faibles niveaux d'éosinophiles?

Test sanguin pour connaître les faibles taux d'éosinophiles Pour déterminer le niveau d'éosinophiles dans le corps, vous devez faire un test sanguin à l'hôpital. Cette prise de sang ne nécessite aucune préparation particulière. Mais quand même, assurez-vous de dire à votre médecin quels médicaments vous prenez. Si tel est le cas, le médecin insérera une aiguille dans la veine pour prélever un échantillon de votre sang.

L'échantillon de sang sera ensuite envoyé à un laboratoire pour analyse. Après quelques jours, vous obtiendrez les résultats, qu'il s'agisse d'éosinophiles faibles ou élevés.

Niveaux normaux d'éosinophiles

Le niveau normal d'éosinophiles chez l'adulte est de 500 éosinophiles par microlitre (mcl) de sang. Cependant, chez les enfants, les taux d'éosinophiles peuvent varier en fonction de leur âge. Si votre taux d'éosinophiles dépasse 500 éosinophiles par mcl de sang, vous souffrez d'une maladie appelée éosinophilie, qui se divise en trois types :
  • Doux (500-1500 éosinophiles par mcl de sang)
  • Modéré (1 500 à 5 000 éosinophiles par mcl de sang)
  • Poids (5 000 éosinophiles de plus par mcl de sang)
Si votre taux d'éosinophiles est bien inférieur à 500 éosinophiles par mcl de sang, on peut alors conclure que vous souffrez d'un faible taux d'éosinophiles.

Traitement des faibles éosinophiles

Analyses sanguines Le traitement des faibles taux d'éosinophiles doit bien sûr se concentrer sur la cause des faibles taux d'éosinophiles. Dans ce cas, il existe deux causes de faibles taux d'éosinophiles, à savoir l'abus d'alcool et une production accrue de l'hormone cortisol (syndrome de Cushing). Comment traiter les deux ?
  • Gérer l'habitude de boire trop d'alcool

Il existe de nombreuses façons de se débarrasser de l'habitude de boire de l'alcool en excès, comme ne pas mettre d'alcool dans la maison, s'occuper de ses passe-temps, demander de l'aide à son amoureux, ses amis et sa famille. De plus, consulter un médecin concernant l'habitude de boire de l'alcool en excès peut également vous aider à ne pas être facilement tenté d'en boire à nouveau.
  • Traiter le syndrome de Cushing

L'objectif principal dans le traitement du syndrome de Cushing est de réduire la production excessive de l'hormone cortisol dans le corps. Bien entendu, le traitement que vous allez subir dépend de la cause de l'augmentation de l'hormone cortisol dans le corps. Habituellement, les médecins prescrivent également des médicaments qui peuvent bloquer les effets du cortisol dans les tissus corporels, tels que le kétoconazole, le mitotane et la métyrapone. En outre, le médecin peut également recommander un substitut aux corticostéroïdes ou modifier la dose. En effet, l'utilisation de corticostéroïdes peut également augmenter la production de l'hormone cortisol. Si les niveaux élevés de l'hormone cortisol dans le corps sont causés par une tumeur, le médecin recommandera une intervention chirurgicale pour enlever la tumeur. Si la chirurgie n'est pas une option, une radiothérapie et une chimiothérapie seront généralement effectuées. Ne sous-estimez jamais un état à faible taux d'éosinophiles, car cela pourrait être le signe que vous avez consommé trop d'alcool ou que vous constatez une augmentation de l'hormone cortisol dans le corps. [[article-lié]] Faites un test sanguin pour déterminer les niveaux d'éosinophiles et d'autres globules blancs. Parce que ce sont les « troupes » en première ligne qui aident le système immunitaire du corps à combattre les infections et les maladies. Si leur fonction est perturbée, votre corps pourrait être plus sensible aux maladies.