Santé

Aperçu des ovules féminins : production, nombre, anomalies

L'ovule d'une femme ne peut être séparé du processus de reproduction et de fertilité. On pourrait dire que son rôle est équivalent à celui du sperme chez l'homme. La moindre interférence avec l'ovule d'une femme, alors sa fertilité peut être affectée. En savoir plus sur l'ovule d'une femme vous ouvrira davantage les yeux sur la grossesse, les menstruations, la fertilité, l'infertilité.

Production d'œufs femelles

Contrairement au sperme, qui peut être produit périodiquement, l'ovule d'une femme n'est produit qu'une seule fois dans sa vie. Lorsqu'une petite fille naît, elle a déjà un certain nombre d'œufs qui n'augmenteront plus pour le reste de sa vie. À la naissance, il y a entre 700 000 et 2 millions d'œufs femelles dans le corps. Ce nombre continue de diminuer avec l'âge. Chaque mois, une fille perdra environ 11 000 œufs jusqu'à ce qu'elle atteigne la puberté. En entrant dans l'âge de l'adolescence, les ovules féminins restants dans le corps ont beaucoup diminué, à environ 300 000 à 400 000 pièces. Parmi ceux-ci, seulement environ 500 ovules seront utilisés dans le processus d'ovulation, ou la libération d'ovules pour la fécondation. Au début de la puberté et au-delà, les femmes perdront environ 1 000 ovules chaque mois. Lorsque l'ovule d'une femme est épuisé, elle n'est plus fertile. Cette condition survient généralement à l'âge de 40 ans, suivie de la ménopause dix ans plus tard. Gardez à l'esprit que l'âge de la ménopause pour chaque femme peut être différent, en fonction de plusieurs facteurs, tels que les antécédents de maladie et le mode de vie. Certaines femmes peuvent perdre leurs ovules plus rapidement et d'autres plus lentement.

Le rôle de l'œuf femelle dans la fertilité

On pourrait dire que l'ovule est l'un des principaux déterminants de la fertilité d'une femme. Les œufs femelles sont produits dans les ovaires ou les ovaires. Au même endroit, l'œuf est mûri. Si l'ovule est considéré comme prêt à être fécondé, alors la cellule sera libérée, se dirigeant vers la trompe de Fallope, pour ensuite rencontrer le sperme prêt à féconder. Ce processus est connu sous le nom d'ovulation. Si la fécondation réussit, l'ovule fécondé se déplacera alors vers l'utérus. Là, l'œuf se collera à la paroi utérine épaissie, car il a été préparé pour la grossesse. Après cela, l'ovule de la femme continuera à se développer en fœtus. L'épaississement de la paroi utérine se produit tous les mois. Cependant, s'il n'y a pas d'ovule attaché, la paroi se brisera et sera expulsée du corps sous forme de sang. Ce processus est connu sous le nom de menstruation.

Troubles liés à l'œuf femelle

Les conditions ou les maladies associées aux ovules affecteront la fertilité d'une femme. Voici quelques troubles qui peuvent survenir dans l'ovule d'une femme.

1. Défaut d'ovulation

Lorsque l'ovule ne peut pas être libéré de l'ovaire, la fécondation ne peut pas se produire. L'incapacité à ovuler peut être causée par diverses conditions, telles que le vieillissement, des troubles endocriniens, des maladies telles que le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK).

2. Les ovules ne peuvent pas mûrir parfaitement

En plus de ne pas pouvoir ovuler, l'ovule d'une femme peut également ne pas mûrir parfaitement. Cette condition peut être causée par diverses choses, dont l'obésité. Un œuf immature peut ne pas être libéré au bon moment et ne peut pas être fécondé.

3. Échec de l'implantation

L'implantation est le processus consistant à attacher l'ovule fécondé d'une femme à la paroi de l'utérus, au début du processus de grossesse. Cependant, dans certaines conditions, l'ovule peut ne pas se fixer à la paroi utérine. Les causes peuvent varier, allant de l'endométriose, des anomalies génétiques chez l'embryon, à la présence d'une résistance à l'hormone progestérone.

4. Syndrome des ovaires polykystiques (SOPK)

Le SOPK est l'un des troubles les plus courants qui causent l'infertilité ou l'infertilité chez les femmes. Le SOPK est un trouble causé par une production excessive d'hormones androgènes dans les ovaires et les glandes surrénales. L'excès de cette hormone peut interférer avec la libération de l'ovule d'une femme pendant l'ovulation.

5. Insuffisance ovarienne primitive

L'insuffisance ovarienne primitive (IPO) est une condition dans laquelle les ovaires ne peuvent pas fonctionner normalement, même si la femme a moins de 40 ans. Cela se produit parce que le follicule, la partie de l'ovaire qui est utilisée pour faire mûrir les ovules, est perturbé. Contrairement à la ménopause précoce, les femmes atteintes de POI sont toujours susceptibles de tomber enceintes, même si leurs règles sont irrégulières. Parce que les femmes atteintes de POI peuvent toujours produire des œufs et les femmes qui ont une ménopause ou une ménopause précoce, ne le peuvent pas. [[Article associé]]

Notes de SehatQ

La production d'un ovule féminin n'a lieu qu'une seule fois dans la vie, c'est-à-dire dans l'utérus. À la naissance, le nombre d'ovules d'une femme est à son maximum. Avec l'âge, le nombre d'œufs va continuer à diminuer. C'est pourquoi les femmes de plus de 40 ans connaissent généralement une baisse de leur fécondité. L'ovule, avec le sperme, sont les deux principaux facteurs de production d'un embryon ou d'un fœtus. Si l'œuf est perturbé, la fécondation sera difficile à réaliser et la fertilité diminuera.