Santé

Pieds endoloris Signes de maladie Quoi ? Connaître la cause !

Lorsque vous vous levez d'une position assise, avez-vous déjà ressenti que vos pieds vous faisaient soudain mal et devenaient insupportables au point de gêner vos activités ? Cette condition peut arriver à de nombreuses personnes, pas seulement aux coureurs. Les causes sont variées et nécessitent parfois une thérapie pour les surmonter. La douleur au pied peut affecter d'autres parties du pied telles que la plante des pieds, les chevilles, les chevilles, pour affecter d'autres parties du pied telles que les mollets et les genoux. Selon la cause, les douleurs aux pieds peuvent être légères à sévères. Certaines activités peuvent également déclencher des douleurs aux pieds, comme lorsque vous vous levez d'une position assise, que vous portez des talons hauts et lorsque vous effectuez des activités qui nécessitent une prise de pied, comme monter des escaliers pour marcher sur de longues distances. [[Article associé]]

Causes des pieds endoloris

Parfois, la douleur au pied peut s'aggraver si elle survient chez des personnes dans certaines conditions, telles qu'un excès de poids, des personnes âgées, une utilisation excessive des pieds, un stress physique. De plus, certaines des causes courantes de maux de pieds sont :

1. Fasciite plantaire

La première cause de maux de pieds est l'inflammation des ligaments qui relient le talon aux orteils appelés fasciite plantaire . Cette condition se produit lorsqu'il y a une irritation du ligament. Caractéristiques caractéristiques fasciite plantaire En plus des pieds endoloris, il y a la douleur et la raideur du talon. Cette douleur peut s'aggraver lorsque vous restez debout trop longtemps. De façon intéressante, fasciite plantaire Cela peut également se produire en raison du mauvais type de chaussures utilisées. Il se peut que la semelle de votre chaussure soit trop dure ou inégale, provoquant une inflammation des ligaments fascia plantaire .

2. Dysfonctionnement du tendon tibial postérieur

La prochaine cause de douleurs aux pieds est le dysfonctionnement du tendon tibial postérieur ou PTTD. Il se produit lorsqu'il y a une blessure ou une inflammation du tendon tibial postérieur qui relie le tissu musculaire sous le pied à la jambe. Lorsque ce tendon ne peut plus soutenir la plante du pied, la douleur est inévitable. La douleur peut non seulement se produire dans les paumes mais aussi dans les jambes et même un gonflement peut se produire. Il est conseillé aux patients atteints de PTTD d'utiliser des chaussures spéciales ou de la mousse supplémentaire dans les chaussures pour réduire la charge sur la plante des pieds tout en soutenant le corps. Consultez un médecin car si elle est sévère, la chirurgie peut être un moyen de la surmonter.

3. Pronation excessive

Il existe un terme de pronation excessive ou surpronation ce qui peut causer des douleurs aux pieds. La pronation est la façon dont les pieds d'une personne touchent la surface lors de la marche ou de la course. Chez les personnes ayant une pronation excessive, le bord extérieur de la plante du pied atterrit d'abord sur le sol, puis sur la plante de l'autre pied. En conséquence, les muscles, les ligaments et les tendons de la plante du pied peuvent être blessés. Habituellement, cette pronation excessive se produira avec des douleurs dans le dos, les genoux et les gros orteils avec une courbure vers le bas ou orteil en marteau. Il est conseillé aux patients présentant une pronation excessive d'utiliser des chaussures capables de stabiliser le repose-pieds. Cela aide à améliorer la façon dont une personne marche afin qu'elle n'atterrisse pas directement sur le bord extérieur de la paume. Vous pouvez utiliser ces chaussures de correction comme effort thérapeutique. Exercice et routine élongation Cela peut aussi être un moyen de faire face à une pronation excessive.

4. pied griffe (pied creux)

Le prochain déclencheur pour les pieds endoloris est l'état des griffes ou des griffes pied creux. Cela peut se produire en raison de facteurs génétiques ou de problèmes nerveux tels que les accidents vasculaires cérébraux, la paralysie cérébrale, la maladie de Charcot-Marie-Tooth. Les patients atteints de pied en griffe ressentiront une douleur à la plante des pieds lorsqu'ils marchent ou se tiennent debout trop longtemps. Habituellement, la forme des pieds est également différente car la plante des pieds a tendance à se courber trop haut. La façon de traiter cette condition est d'utiliser des coussinets spéciaux à l'intérieur de la chaussure qui soulagent la douleur. Lorsque vous faites de l'exercice ou d'autres activités qui nécessitent beaucoup de marche, recherchez des chaussures à semelles hautes.

  5. Métatarsalgie

La métatarsalgie est une condition où la plante des pieds fait mal dans la zone derrière les orteils ou communément appelée la plante des pieds. Cette partie du pied devient un support lorsque quelqu'un se tient sur la pointe des pieds, court ou saute. En cas d'utilisation excessive, les os métatarsiens dans cette zone peuvent devenir enflammés et provoquer des douleurs.

6. Syndrome du tunnel tarsien

La prochaine cause de maux de pieds est le syndrome du tunnel tarsien, qui survient lorsque le système nerveux principal est pincé par certains tissus ou os. Un autre terme plus familier pour cette condition est le syndrome du canal carpien. Tarsal Tunnel est une version du même problème mais se produit dans les jambes. Les symptômes ressentis par les personnes atteintes du syndrome du tunnel tarsien sont une sensation de brûlure, de chaleur et de douleur dans la plante des pieds. Faire élongation dans les jambes peut aider à rétablir l'état du syndrome qui n'est pas trop grave. Un autre traitement peut être la consommation d'analgésiques et la chirurgie. Parfois, les pieds endoloris deviennent un problème difficile à surmonter car cette partie du corps est très vitale pour soutenir le corps. Presque toutes les activités nécessitent la plante du pied pour aider à soutenir le mouvement. Autrement dit, si la plante des pieds est douloureuse pendant des jours, consultez immédiatement un médecin. Prenez un traitement en fonction de votre plainte. Si ce que vous ressentez est un trouble inhabituel, une thérapie chirurgicale peut être une étape pour le surmonter.