Santé

Anatomie de la glande pituitaire et troubles qui peuvent survenir

L'hypophyse est une petite glande de forme ovale située derrière le nez près du bas du cerveau. Cette glande est incluse dans le système endocrinien, qui est un réseau de glandes productrices d'hormones qui jouent un rôle dans la communication entre les cellules. L'hypophyse est souvent désignée comme la glande maîtresse du système endocrinien. C'est parce que cette glande contrôle de nombreuses autres glandes dans le corps. Sans l'hypophyse, le corps serait incapable de se reproduire et de grandir correctement. Les fonctions corporelles seront perturbées.

Comprendre l'anatomie de l'hypophyse et ses fonctions

L'hypophyse a pour fonction de libérer des hormones dans la circulation sanguine. Cette hormone peut affecter la fonction de divers organes (y compris les organes reproducteurs) et d'autres glandes (telles que la thyroïde et les glandes surrénales). La libération d'hormones par l'hypophyse est contrôlée par l'hypothalamus. L'hypothalamus est une petite partie du cerveau qui joue un rôle dans le contrôle de l'équilibre des fonctions corporelles. L'hypophyse est également située attachée à l'hypothalamus. L'hypophyse peut être divisée en deux parties, à savoir le lobe antérieur et le lobe postérieur. Examinons ci-dessous l'explication des deux parties ainsi que leurs fonctions :

lobe antérieur

Le lobe antérieur est la plus grande partie de l'hypophyse. Ils représentent même environ 80 pour cent du poids total de cette glande. Le lobe antérieur produit et libère les hormones suivantes :
  • hormone de croissance

L'hormone de croissance fonctionne pour réguler le développement physique et la croissance, comme dans les os et les muscles.
  • Hormone stimulant la thyroïde (hormone TSH)

L'hormone TSH a pour fonction d'activer la glande thyroïde pour libérer l'hormone thyroïdienne. L'hormone thyroïdienne est très importante pour les processus métaboliques, la régulation de la température corporelle et la fréquence cardiaque.
  • Hormone adrénocorticotrope

L'hormone adrénocorticotrope stimule les glandes surrénales pour produire du cortisol. Le cortisol est une substance importante pour lutter contre certaines conditions de stress et contrôler le métabolisme, la glycémie et la pression artérielle.
  • Hormone de stimulation de follicule (hormone FSH)

Hormone de stimulation de follicule (hormone FSH) a pour fonction d'encourager les ovaires à produire des ovules et les testicules à produire des spermatozoïdes lors du processus de fécondation. Cette hormone joue également un rôle dans la libération d'œstrogènes dans le corps.
  • Hormone lutéinisante (hormone LH)

L'hormone LH est une hormone qui joue un rôle dans la libération des ovules prêts à être fécondés et encourage les cellules des testicules à produire de la testostérone. Cette hormone est également impliquée dans la production de l'hormone œstrogène.
  • prolactine

L'hormone prolactine joue un rôle en encourageant les seins à produire du lait.
  • endorphines

Les endorphines sont des hormones qui jouent un rôle dans le soulagement de la douleur. Cette hormone peut également déclencher des sensations de plaisir et de calme.
  • Hormone stimulant les bêta-mélanocytes

Cette hormone aide à augmenter la pigmentation (assombrissement) de la peau en réponse au rayonnement ultraviolet.

lobe postérieur

Diverses hormones sont également libérées par le lobe postérieur. Cependant, ces hormones sont normalement produites dans l'hypothalamus puis stockées dans le lobe postérieur jusqu'à ce qu'elles soient prêtes à être libérées dans la circulation sanguine. Ces hormones sont :
  • Vasopressine ou hormone antidiurétique

La vasopressine est une hormone qui aide les reins à mieux gérer l'eau pour prévenir la déshydratation. Cette hormone peut également augmenter la pression artérielle.
  • L'ocytocine

L'ocytocine est responsable de favoriser la libération du lait maternel lors de l'allaitement. Cette hormone peut également favoriser les contractions utérines lors de l'accouchement. [[Article associé]]

Quels troubles peuvent survenir dans l'hypophyse?

La plupart des troubles de l'hypophyse sont causés par des tumeurs dans ou autour de cette glande. La tumeur peut alors affecter la libération d'hormones qui sont le travail principal de l'hypophyse. Voici quelques exemples de troubles de l'hypophyse :
  • Tumeur pituitaire

Les tumeurs hypophysaires peuvent interférer avec le processus de libération d'hormones. Ces tumeurs peuvent également exercer une pression sur d'autres parties du cerveau, affectant la vision ou provoquant des maux de tête. Cependant, les tumeurs hypophysaires ne deviennent généralement pas cancéreuses.
  • Hypopituitarisme

L'hypopituitarisme survient lorsque l'hypophyse ne produit pas ou produit trop peu de certaines hormones. Cette condition peut interférer avec le processus de croissance ou la fonction de reproduction d'une personne
  • Acromégalie

L'acromégalie est une affection qui survient lorsque l'hypophyse produit trop d'hormone de croissance.
  • Diabète insipide

Le diabète insipide est causé par une perturbation de la libération de l'hormone vasopressine. Cette condition peut amener le corps à produire trop d'urine et à avoir besoin de boire en grande quantité.
  • La maladie de Cushing

La maladie de Cushing survient lorsque l'hypophyse produit trop d'hormone adrénocorticotrope. Cette condition est généralement due à une tumeur près de la glande. La maladie, également connue sous le nom de syndrome de Cushing, peut faciliter les ecchymoses, l'hypertension et la prise de poids.
  • Hyperprolactinémie

L'hyperprolactinémie survient lorsque le sang contient des taux très élevés de prolactine. Cette condition peut provoquer l'infertilité et une diminution du désir sexuel. L'hypophyse est la glande principale du corps. Ses fonctions sont très diverses, du contrôle des hormones de croissance au contrôle des performances des organes reproducteurs. Par conséquent, les troubles de cette glande peuvent déclencher des problèmes de fonctions corporelles.