Santé

Comment prévenir la consommation de drogue pour ne pas tomber dans le piège

Discuter de l'impact de la toxicomanie avec les enfants ne doit pas être considéré comme un sujet tabou. D'autre part, les enfants doivent connaître les dangers de ces substances illégales dès leur plus jeune âge afin que leurs chances d'éviter les dangers de la drogue soient également plus élevées. Les stupéfiants (narcotiques et drogues illégales) sont des substances ou des drogues naturelles, synthétiques ou semi-synthétiques qui provoquent une diminution de la conscience, des hallucinations et de l'excitabilité. Pendant ce temps, selon l'article 1 paragraphe 1 de la loi sur les stupéfiants, les drogues sont des substances artificielles ou dérivées de plantes et ont des effets hallucinatoires, diminuent la conscience et provoquent une dépendance. En tant que parent, votre travail consiste à vous assurer que votre enfant ne touche jamais à ces produits illicites, également appelés drogues (narcotiques, psychotropes et autres substances addictives). Une étape que vous pouvez prendre est d'éduquer votre enfant sur les dangers de l'abus de drogues lui-même.

L'impact de la toxicomanie sur la santé

Les effets de l'abus de drogues peuvent être classés en fonction de nombreux critères, tels que les effets à court ou à long terme, ou les effets directs ou indirects. En outre, l'impact des drogues dépend également du type de drogue utilisé, de la quantité consommée, de la durée de la consommation, de l'état de santé de la personne et d'autres facteurs. Voici les effets à court et à long terme des médicaments sur la santé :
  • Les effets à court terme des médicaments peuvent aller de modifications de l'appétit, de l'insomnie, des battements cardiaques irréguliers, des modifications de la pression artérielle et de l'humeur à des maladies chroniques, telles qu'une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral, une psychose, une surdose et même la mort.

  • Effets à long terme des médicaments, à savoir les maladies cardiaques et pulmonaires, le cancer, les troubles mentaux, le VIH/sida, l'hépatite et autres.
  • L'impact de l'abus de drogues est très grave est des dommages aux reins. Les reins ont la fonction importante de filtrer les minéraux et les déchets en excès du sang. Cependant, les drogues illégales telles que l'héroïne ou la kétamine peuvent provoquer des lésions rénales ou même une insuffisance rénale.
  • Le prochain impact de la toxicomanie est la maladie du foie. Parce que les drogues illégales et l'alcool peuvent endommager les cellules du foie, provoquant une inflammation, des blessures et même une insuffisance hépatique.
Lorsqu'une personne abuse de la drogue à long terme, elle connaîtra également une dépendance à la drogue qui est une forme de trouble cérébral. Veuillez noter que tous ceux qui consomment des drogues ne ressentiront pas de dépendance tant que les substances nocives contenues dans les drogues n'auront pas endommagé les cellules du cerveau. Les dommages aux cellules cérébrales qui provoquent une dépendance peuvent également provoquer d'autres effets de la drogue, tels qu'une diminution de la satisfaction ressentie par la personne souffrant de manger ou d'avoir des relations sexuelles, se sentant souvent stressée, incapable de prendre des décisions, ou encore une perte des capacités d'apprentissage et de mémoire. Cette condition rendra difficile pour la victime d'arrêter de consommer des drogues, même lorsqu'elle s'efforce de sortir du piège des marchandises illicites. L'impact plus large de l'abus de drogues se fait également sentir dans l'environnement. Par exemple, les toxicomanes seront enclins à commettre des crimes, à s'impliquer dans des bagarres et à avoir un effet néfaste sur l'environnement dans lequel ils vivent. [[Article associé]]

Comment empêcher les enfants de se droguer ?

Aucun parent sain d'esprit ne veut que son enfant tombe dans la drogue. Cependant, il est indéniable que les enfants sont très vulnérables à être exposés aux effets des drogues, surtout s'ils sont maintenant adolescents (adolescents) qui aiment explorer de nouvelles choses. Pour éloigner votre enfant de la drogue, parlez des effets de la toxicomanie à un moment approprié où vous pourrez parler en tête-à-tête avec votre enfant. Rangez votre téléphone portable et ne commencez pas une conversation lorsque vous êtes en colère, ivre ou épuisé. Voici quelques conseils que les parents peuvent utiliser lorsqu'ils parlent de drogues avec des adolescents :
  • Demandez d'abord son avis. Ne soyez pas condescendant, mais soyez ouvert en écoutant beaucoup les opinions de votre enfant.

  • Discutez des raisons de ne pas consommer de drogues, mais ne les effrayez pas. Insistez sur le fait que l'abus de drogues interférera avec ses activités et que son visage deviendra laid.

  • Parlez également de l'influence des médias (chansons ou télévision) qui tolèrent souvent l'abus de drogues. Apprenez également aux enfants à éviter la pression des pairs lorsqu'on leur propose de consommer de la drogue.
En plus d'avoir des discussions avec les enfants, les parents peuvent également prendre des mesures préventives, à savoir toujours connaître les activités et les allées et venues de l'enfant à tout moment. Les parents doivent également connaître les types d'amis avec lesquels votre enfant interagit, ainsi que les médicaments qu'il prend actuellement. Félicitez l'enfant lorsqu'il fait des choses pour éviter les drogues et les effets de l'abus de drogues ci-dessus. Non moins important, donnez le bon exemple aux enfants en ne consommant pas de stupéfiants et diverses autres substances nocives pour le corps.