Santé

Normozoospermie (sperme fertile), connaître les caractéristiques

La normozoospermie est un terme utilisé dans les tests d'examen du sperme pour indiquer la qualité et la quantité de sperme dans des conditions normales. Lorsque le sperme est dans le groupe normozoospermie, vous avez une fertilité normale et pouvez planifier une grossesse avec votre partenaire, à condition que la fertilité de votre femme soit aussi bonne. En outre, le niveau de santé du sperme peut également être classé en oligozoospermie légère et oligozoospermie sévère. Cette condition signifie que la qualité du sperme est médiocre, de sorte que le sperme a du mal à féconder l'ovule.

Examen du sperme pour confirmer la normozoospermie

Avant de savoir si le sperme est classé comme normal ou non, vous devez d'abord faire un test d'examen du sperme. Ce test d'examen du sperme est important pour déterminer la fertilité et les indications d'infertilité (infertilité) chez les hommes. Cependant, le test d'examen du sperme ne peut déterminer que le nombre et la qualité des spermatozoïdes, mais ne peut pas déterminer la cause de l'infertilité chez les hommes. Certains des indicateurs pris en compte dans le test d'examen du sperme, entre autres:

1. Nombre de spermatozoïdes et de sperme

D'après les données de l'Organisation mondiale de la santé, l'OMS, l'une des caractéristiques d'un sperme sain peut être observée à partir de la quantité de sperme. Normalement, le volume de sperme d'un homme pendant l'éjaculation varie de 1,5 à 7,6 ml. De plus, un nombre normal de spermatozoïdes peut généralement atteindre 15 à 200 millions par millilitre de sperme. Si la quantité de sperme et de sperme est faible, vous devez être conscient de la possibilité d'oligospermie. On dit que les hommes ont une oligospermie si :
  • Nombre de spermatozoïdes à l'éjaculation 10-15 millions par ml de sperme (oligozoospermie légère)
  • Nombre de spermatozoïdes à l'éjaculation inférieur à 5 millions par ml de sperme (oligospermie sévère)

2. La motilité des spermatozoïdes

La motilité des spermatozoïdes est la capacité des spermatozoïdes à se déplacer pour atteindre l'ovule. D'après les données de l'OMS, la motilité des spermatozoïdes (progressive et non progressive) est dite normale si 40 à 81 % des spermatozoïdes qui en sortent ont une vitesse de déplacement de 25 micromètres par seconde. Si le nombre de spermatozoïdes ayant une motilité normale est inférieur à 32 %, cette condition est appelée asthénozoospermie.

3. Concentration de sperme

Un autre indicateur important à prendre en compte dans un test de dépistage du sperme est la concentration en spermatozoïdes. D'après les données de l'OMS, la concentration de spermatozoïdes masculins varie de 15 à 259 millions par ml de sperme. En plus de ces quatre indicateurs, des tests d'examen du sperme sont également effectués pour déterminer la vitalité et la forme (morphologie) du sperme. À partir des résultats du test d'examen du sperme, on peut savoir si le sperme est classé comme normozoospermie, oligospermie légère ou oligozoospermie sévère. Les résultats des tests sont également en mesure d'indiquer la cause initiale de l'infertilité chez les hommes. [[Article associé]]

Examen de suivi si le résultat du test n'est pas une normozoospermie

Si les résultats du test de sperme montrent que votre sperme est de mauvaise qualité, votre médecin vous recommandera d'autres tests pour en savoir plus sur la cause de votre infertilité. Les causes de l'oligospermie qui conduisent à l'infertilité ou à l'infertilité comprennent :
  • La génétique
  • Avoir subi une intervention chirurgicale dans le passé
  • État de santé
  • Maladie sexuellement transmissible
  • Exposition aux produits chimiques
  • Mode de vie malsain
Pour connaître la cause de l'infertilité, le médecin peut suggérer les examens de suivi suivants :

1. Examen physique et antécédents médicaux

Lors d'un examen physique, le médecin examinera également vos organes génitaux. Un certain nombre de questions vous seront posées lors de cet examen pour déterminer la cause de votre infertilité, y compris les problèmes de santé, les maladies que vous avez et dont vous souffrez actuellement, les chirurgies que vous avez subies. Lors de cet examen, le médecin vous posera également des questions sur votre comportement sexuel et votre développement sexuel pendant la puberté qui peuvent affecter les niveaux de fertilité.

2. Test hormonal

Ce test est utilisé pour déterminer s'il existe des anomalies hormonales qui peuvent affecter votre fertilité et le nombre de spermatozoïdes. Les hormones étudiées dans ce test sont des hormones produites par l'hypophyse, l'hypothalamus et les testicules. Les tests hormonaux sont effectués en prélevant un échantillon de sang du patient.

3. Tests génétiques

Grâce à un échantillon de sang, le médecin effectuera également des tests génétiques pour déterminer la possibilité de troubles génétiques pouvant affecter votre niveau de fertilité.

4. Échographie du scrotum

Un test utilisant une échographie scrotale est effectué à l'aide d'ondes sonores à haute fréquence. Ce test est utilisé pour découvrir s'il existe d'autres problèmes avec les testicules et les organes environnants qui peuvent affecter la fertilité masculine.

5. Biopsie testiculaire

Une biopsie testiculaire est effectuée pour déterminer s'il existe d'autres causes possibles d'infertilité chez l'homme, telles que des voies de transport des spermatozoïdes bloquées.

Quand faire un test de sperme ?

Des tests de dépistage du sperme doivent être effectués pour les hommes lorsque la grossesse est difficile à obtenir, même si le mariage dure depuis 1 à 3 ans. Ce test doit également être effectué par des hommes qui souffrent de dysfonction sexuelle. Une fois l'examen terminé et que le médecin a découvert les causes d'une mauvaise qualité du sperme, le médecin vous conseillera d'appliquer un certain nombre de moyens pour augmenter le nombre de spermatozoïdes, tels que la prise de vitamines, l'exercice régulier, l'évitement des cigarettes et de l'alcool et un repos suffisant. . Non seulement la quantité ou la quantité qui est reproduite, vous devez également améliorer la qualité du sperme en mangeant des aliments nutritifs, tels que des fruits et légumes riches en antioxydants, et des poissons qui contiennent des acides gras oméga-3. Ces substances sont importantes pour garantir que le processus de formation des spermatozoïdes (spermatogenèse) se déroule de manière optimale. Si cela ne suffit toujours pas, le médecin peut prescrire des médicaments fertilisants pour aider à stimuler les hormones dans la production de sperme, tels que les médicaments hCG et les médicaments FSH.

Notes de SehatQ

La normozoospermie devient certainement très importante car elle augmentera les chances de grossesse. D'un autre côté, avoir une oligozoospermie réduira vos chances d'avoir des enfants. C'est pourquoi, n'hésitez pas à contrôler régulièrement votre santé reproductive, surtout si vous envisagez une grossesse. Vous pouvezdemander au médecindans la demande de santé familiale SehatQ d'abord sur la santé du sperme avant de procéder à d'autres examens à l'hôpital. Téléchargez l'application SehatQ maintenant surApp Store et Google Play.