Santé

Emplacement normal de l'utérus et types d'anomalies pouvant apparaître

L'emplacement de l'utérus normal d'une femme peut changer selon les conditions. Chez la femme enceinte, la localisation de l'utérus sera certainement différente de celle des femmes qui viennent d'entrer dans la puberté. Même ainsi, il existe encore des limites qui distinguent les positions utérines normales et anormales. Les femmes dont l'utérus est mal positionné peuvent ressentir divers symptômes tels que des douleurs vaginales, des douleurs pendant les règles et une gêne pendant les rapports sexuels. Des anomalies dans la localisation de l'utérus peuvent également être causées par des maladies telles que l'endométriose et les fibromes utérins.

C'est l'emplacement normal de l'utérus sur le corps d'une femme

L'utérus ou l'utérus fait partie des organes reproducteurs féminins qui jouent un rôle dans le processus menstruel jusqu'à la grossesse. L'utérus comporte trois parties, à savoir le fond de l'utérus (la partie supérieure de l'utérus), le corps de l'utérus qui est la partie médiane, et le col de l'utérus ou col de l'utérus en bas, près du vagin. La position normale de l'utérus est sur le haut du dos de la vessie et devant le rectum, ce qui est appelé antéversion utérine. Chez l'adulte, la position de l'utérus aura tendance à pencher en avant, vers l'estomac. Cependant, l'emplacement normal de l'utérus peut en fait changer légèrement, selon l'état de la vessie. Lorsque la vessie est vide, l'utérus paraîtra un peu plus avancé. Ensuite, lorsque la vessie a commencé à se remplir, sa position se déplacera légèrement vers l'arrière avec le temps.

Rétroversion utérine, une position anormale courante de l'utérus

La position anormale de l'utérus qui se produit souvent est la rétroversion de l'utérus. Cela signifie que l'utérus, qui est normalement situé face à l'abdomen, est maintenant légèrement incliné vers l'arrière et fait donc face à la colonne vertébrale. Les femmes qui ont cette condition ne peuvent pas réellement être appelées un utérus anormal. Car la seule chose qui change, c'est sa position et non sa fonction. La rétroversion utérine ne rendra pas difficile pour une femme de tomber enceinte. Cependant, cette condition peut parfois être le signe d'anomalies des organes reproducteurs, comme l'endométriose, par exemple. L'endométriose est ce qui affectera la fertilité et non l'emplacement de l'utérus. La plupart des femmes qui ont une rétroversion utérine ne présentent aucun symptôme. Cependant, certains peuvent présenter des symptômes tels que :
  • Douleur dans le vagin ou le bas du dos pendant les rapports sexuels
  • Douleur pendant la menstruation
  • Difficulté à utiliser des tampons
  • Urination fréquente
  • La vessie ressent une pression
  • Avoir une infection urinaire
  • Le bas-ventre semble un peu baissé

Peut-on prévenir les anomalies utérines ?

Si la rétroversion utérine se produit dès la naissance, cela sera bien sûr très difficile à prévenir. Les anomalies dans la localisation de l'utérus qui surviennent sans être déclenchées par une maladie et sans symptômes ne sont en fait pas une condition dangereuse. Cependant, vous pouvez prévenir les maladies qui peuvent provoquer le renversement de l'utérus, comme les fibromes et l'endométriose. Voici comment.

1. Faites de l'exercice régulièrement

L'exercice régulier, au moins 4 heures par semaine, peut aider à éliminer les niveaux de graisse dans le corps. Avec une réduction de la graisse, la circulation de l'hormone œstrogène dans le corps sera plus fluide et l'endométriose peut être évitée. L'exercice rendra également le flux sanguin vers l'utérus plus fluide, de sorte que l'utérus sera en meilleure santé.

2. Évitez la consommation excessive d'alcool

Une consommation excessive d'alcool peut augmenter les niveaux d'œstrogènes dans le corps. Un excès d'œstrogènes a été associé à un risque accru d'endométriose.

3. Limiter la consommation de caféine

Une consommation excessive de caféine peut également augmenter les niveaux d'œstrogènes dans le corps. La réduction de la consommation quotidienne de caféine peut prévenir en même temps l'endométriose et les fibromes utérins.

4. Augmenter la consommation de légumes

Manger beaucoup de légumes, en particulier le brocoli, le chou-fleur et le chou, peut aider à améliorer la circulation des œstrogènes dans le corps. [[articles liés]] L'emplacement de l'utérus normal et anormal peut être déterminé avec certitude grâce à un examen avec un médecin. Si vous ressentez certains symptômes liés à la fonction de reproduction, consultez immédiatement un gynécologue (Sp.OG).